Médium avec + de 10 ans d’expérience, 
 flashs et cartes, Belline, Tarot Mythique, Grand Etteilla

Les civilisations stellaires libres – 6 sur 10

Publié le 14 Août 2018 par Aurélia LEDOUX

Message du Professeur Zolmirel

Nous nous sommes enfoncés dans la jungle, les enfants gazouillant de joie. Nerti était dépourvu de son empressement habituel et Zilner paraissait inhabituellement serein.

Nous sommes sortis des hauts arbres parcourus des cris des animaux nocturnes. La prairie s’étendait face à nous, avec le grand temple, tout scintillant de nuit bleutée, à la faveur des beaux cylindres lumineux.

Nous nous sommes approchés du temple, nul rayon mystérieux n’en émanait. Bientôt, l’un des vaisseaux se mit à descendre de sa position, il était blanc bleuté. Je réprimais un cri, car une force inconnue me tira soudain vers le haut de plus en plus vite, au moment où je m’y attendais le moins. Je m’élevais alors très haut entre les nuages, la jungle s’éloignant à vive allure sous mes pieds. Je réalisais que mes trois compagnons avaient subi une accélération identique.

Bientôt le vaisseau bleuté fut visible dans toute sa splendeur, nous nous sommes approchés d’une porte très brillante. Nos corps flottaient en l’air à vive allure, nous avons ralenti progressivement, puis nous avons atterri sur un sol scintillant magnifique.

Des êtres de lumière affables se tenaient face à nous, ils nous firent signe d’entrer, chacun nous saluant par l’esprit.

_ Bienvenue, fit une jeune femme aux habits couleur prune. Dorian souhaite vous voir. Il vous attend impatiemment !

Nous avons remercié tous les êtres visibles, dont certains flottaient au dessus du sol. Nous sentions exactement où nous diriger, car Dorian nous guidait par l’esprit dans ce magnifique vaisseau. C’est alors qu’il parut au travers d’un couloir translucide. Il était immensément grand. Sa taille rapetissa peu à peu et son allure devint plus matérielle, puis il traversa tranquillement le couloir et nous sourit avec une très grande joie.

_ Bienvenue chers amis ! Comme je suis heureux ! Je vous attendais, votre venue a suscité bien des interrogations en moi !

_ Il en est de même pour nous, assura Amoni.

Dorian s’approcha et serra gentiment nos mains et celles des enfants. Le petit Nerti, très curieux, ouvrait de grands yeux en admirant avec une joie contagieuse les portes qui se rétractaient toutes seules, les couloirs animés de lueurs mouvantes et le sol, qui semblait vivant.

Dorian nous mena en une très belle pièce ovale, au plafond orangé et au sol bleuté que nous connaissions déjà.

Le petit Nerti eut un air singulièrement ébahi en voyant pousser une chaise devant lui. Nous avons bien ri de son expression.

_ Que de rebondissements mes amis ! s’amusa Dorian. Vraiment, vous n’auriez pas pu trouver un autre vaisseau pour vous rendre auprès de nous ? Celui-ci a besoin de soins, vous ne croyez pas ? lança t-il en s’esclaffant.

_ Il se trouve, expliqua le sage Amoni avec sa prévenance habituelle, qu’il s’agit d’une expérience d’archéologie. Nous souhaitions voir si ce vaisseau volerait sans y apporter de changement, le moins possible. La curiosité, comprenez-vous ? Et aussi le fait d’analyser ses performances en vol, ceci afin de le doter de propulseurs de haute sécurité.

_ Je vois, répondit Dorian. Vous craigniez aussi un vortex, ais-je tort ?

_ En effet, ce lieu est un enchantement nouveau pour notre regard, les instruments ont détecté de hautes énergies magnétiques. Un transport manuel était tout indiqué. Nous étions aussi curieux de savoir ce que vous pourriez nous dire sur cet engin.

_ Cet engin ? Il est très très vieux, assurément ! Un navire exotique, pas répertorié à ma connaissance. Peut-être celui d’un joyeux explorateur venu se perdre en votre quadrant ? En avez-vous trouvé d’autres ?

_ Non, aucun répondit Amoni, et il ne ressemble pas non plus aux modèles d’aéronefs présentés sur les fresques.

_ Mais Erazel va pouvoir en faire quelque chose de bien, assura le petit Nerti d’un ton joyeux.

_ Cela est bien certain, répondit Dorian. Voici des boissons pour vous et aussi quelques pâtisseries, dit-il en poussant vers nous un plateau chargé de délicieux gâteaux qui embaumaient l’air.

_ Vous avez du visiter tant et tant de mondes… dis-je à notre nouvel ami. Quelles remarquables pâtisseries !

_ En effet, répondit Dorian, nous en avons cartographié beaucoup. Et nous sommes heureux, très heureux, lorsque nous découvrons une planète qui aspire à être peuplée de formes vivantes. Tout comme vous, nous édifions des écosystèmes entiers sur les mondes à naître. Nous sommes spécialisés dans les plantes, mais d’autres groupes des nôtres, nos dirigeants, sont très habiles à concevoir des animaux parfaitement adaptés à chaque planète.

_ Vous êtes aussi spécialisés en préparation de gâteaux, assura Nerti d’un air ravi, ce qui nous fit tous rire.

En effet, chaque gâteau était absolument succulent, parfaitement original, avec des saveurs inconnues pour nous qui nous laissèrent en plein émerveillement.

Et Dorian nous mena en une autre pièce, notamment une salle d’astronomie, qui était garnie d’instruments, cela absorba longuement le sage Amoni et les enfants qui avaient une très grande connaissance de la voûte étoilée.

Je ne pouvais pour ma part, détacher mon regard de l’être si exceptionnel que j’avais face à moi. Dorian était grand, très grand, et ses cheveux blonds brillaient en une cascade superbe. Il y avait bien d’autres êtres de lumière autour de nous, dans la bibliothèque, mais ils ne me fascinaient pas autant. Je ne sais pour quelle raison, je voyais en lui un très grand explorateur de l’espace, oui, car il avait du visiter tellement de planètes, tout cela me plongeait dans une bien vaste euphorie.

Nous venions à peine de nous rencontrer et pourtant, nous avions l’impression de nous connaître déjà. Bientôt, vint un tout jeune homme blond, aux cheveux presque blancs. Son teint était plus pâle que celui de Dorian et il était légèrement plus petit. Ses yeux étaient bleu pâle et animés d’une intense énergie. Le jeune homme avait lui aussi cet éclat de bienveillance absolue en lui, avec peut-être en plus ce côté fougueux de la jeunesse.

_ Voici mon second, il se nomme Orel le présenta Dorian avec émotion. Nous allons toujours deux par deux pour le pilotage.

Nous avons tous salué ce nouveau venu avec ravissement. Dorian nous présenta d’autres personnes dans le vaisseau, des experts en repérage spatial, en réfection de vaisseaux, en gastronomie et en étude des plantes. Tout le monde avait l’air de parfaitement se connaître et de s’apprécier mutuellement.

_ Où est donc votre famille ? demandais-je. Vos parents ?

_ Mon père est… loin, très loin d’ici, il explore les contrées inconnues de cette portion de l’univers, exposa Dorian d’un ton plus attristé. Nous nous voyons par l’esprit, même s’il me manque beaucoup. Mes frères et sœurs sont sur d’autres vaisseaux. Et vous ?

_ Ma mère et ma tante ont récemment décidé d’aller vivre dans des marais plus à l’Est. Une grande avancée a été effectuée dans l’étude des végétaux. Elles travaillent dans les serres, cela les passionne. Mon grand père s’occupe des enfants, il anime des excursions. Je le vois régulièrement, dis-je avec un sourire. Mais en vérité, l’espace m’attire beaucoup.

_ Il en est de même pour moi, avoua Dorian. Vous avez du voir de très nombreuses belles de nuit, comme vous les nommez.

_ Oui, c’est exact. Il nous est arrivé de découvrir des belles toutes parées de formations minérales. Des peuplements de cristaux à perte de vue !

Nous avons conversé très longuement sur nos différentes aventures stellaires. J’écoutais Dorian et il m’écoutait avec la même intensité. L’heure avança et il en vint à être fort tard. Amoni expliqua que les enfants tombaient de sommeil. Et bien sûr, je savais que je devais m’en aller aussi. J’aurais aimé rester encore un peu en compagnie de nos hôtes.

_ Restez donc si le cœur vous en dit ! lança Dorian avec bonté.

_ En effet, restez donc ami, fit le sage Amoni. Que voilà une occasion heureuse de converser avec des êtres aussi passionnés par l’espace. Nous ne voudrions vous en priver aucunement.

Je remerciais mes amis et expliquais que je souhaitais effectivement rester encore un peu.

Je les saluais et Dorian embrassa chacun des enfants qui en parurent rayonnants.

Nous avons donc continué à converser avec Dorian. Il me fit visiter la partie énergétique du vaisseau, je dois dire des vastes salles, avec des machines impossibles, presque immatérielles, composées comme de verre vivant translucide, doué de volonté propre.

_ Il vous faut concevoir, mon ami, qu’en vérité ce vaisseau est une immense machine vivante, créée par l’esprit, de manière parfaite et parfaitement à même de nous faire voyager très loin dans l’espace.

_ Cela dépasse ma pensée. Que n’en ais je un jour espéré autant ? répondis-je, mes yeux luisants de larmes d’émoi à la vue de tant de prouesses.

Je vacillais un peu en raison de la haute énergie, Dorian me mena en une salle de repos et me fit asseoir sur un siège. Il me tendit une boisson agréable. Un peu alarmé il prit mes mains dans les siennes et j’en fus tout ému. Ses mains répandaient une chaleur très agréable pour ceux de mon espèce. Il effleura mes tempes, et cela m’apaisa aussitôt. Ce faisant, je perçus ses pensées bienveillantes, son amour pour toute la création, tout l’univers.

Je perdis connaissance, chose qui arrive souvent en cas de variation énergétique importante.

Évidemment, je me sentais si bien, que rien n’était alarmant, mais je sortis de mon corps, puis me mis à flotter près du plafond. Avec ce point de vue, je pouvais voir Dorian comme un être encore plus magnifique, entouré de panaches radiants de diverses couleurs. Sa capacité à guérir était manifeste.

Orel entra dans la pièce. Ils conversèrent par l’esprit.

_ Un petit alien évanoui ? demanda t-il un peu alarmé.

_ Oui, notre ami Zolmirel est affecté par la radiance. Il est l’un des nôtres assurément, je suis ravi d’en avoir découvert au moins un, répondit Dorian.

Il me souleva et m’emporta. Ensuite, la vision s’évanouit. Lorsque je me suis éveillé, la scène était toujours gravée dans mon esprit. Je ressentais toute cette intensité, tout cet amour entre les êtres de Lumière. Il n’y avait pas de mot pour qualifier, pour quantifier cela. Je sentais toujours la présence de Dorian à mes côtés, je décidais d’ouvrir les yeux pour de bon, mais j’étais encore trop somnolent.  Une main amie caressait mes tempes. Mon esprit tinta étrangement, puis un passage s’ouvrit, un passage télépathique.

_ Vous remettez-vous ? demanda Dorian.

_ Non je ne crois pas…, dis-je en riant. Dites-moi, pourquoi êtes-vous ici ? Allez-vous repartir bientôt ? Est-ce que je vous reverrais ? questionnais-je, car j’étais plutôt bouleversé.

_ Nous partirons bientôt, oui, mais vous viendrez avec nous. Voilà qui devrait ôter votre tristesse.

En effet, j’étais très anxieux à l’idée de cette séparation future. Voilà qui m’apaisa aussitôt. J’ouvris les yeux et versais des larmes de joie. Dorian se tenait à mes côtés, il rayonnait de bonheur. Il me serra très fort dans ses bras. Quelle énergie immense m’anima alors ! Je me sentis reposé, parfaitement réveillé et aussi bien que faire se peut en quelques secondes. Une gratitude immense, un amour sans nom m’envahit aussitôt. Son fluide était si puissant que je faillis de nouveau perdre connaissance.

_ Pardon, s’excusa t-il vivement. Vous n’êtes pas encore tout à fait habitué à la haute radiance.

_ Pourquoi ai-je si fort l’impression de vous connaître ? demandais-je éperdument.

_ Cela est ce qu’il me faut découvrir aussi. Je suis si heureux de vous avoir trouvé. Mais nous nous sommes certainement connus en une autre vie, assura mon ami.

En effet, nous éprouvions l’un comme l’autre une très grande satisfaction, certains que le puzzle de nos vies s’assemblait de manière parfaitement limpide. Je songeais à de multiples nouveaux voyages en compagnie des Êtres de Lumière. Un vertige extatique me saisit alors.

Notre monde allait entrer en de nouvelles possibilités très heureuses.

J’ai été comblé de relater ce récit bien ancien, je vous salue du plus profond du cœur,

Votre ami qui pense à vous avec affection.

Le professeur Zolmirel.

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Publié dans Messages

voyant médium parapsychologue

clairvoyant clairaudient channel télépathe parapsychologue

LES PRESTATIONS QUE JE PROPOSE :


Médium du Quart Sud-Est, médium en Rhône-Alpes, médium en Ardèche, voyant du 07, médium en Drôme, voyant du 26, médium en Isère, voyant du 38, médium en Loire, voyant du 42, médium en Haute-Loire, voyant du 43, médium du Puy-de-Dôme, voyant du 63, médium en Vivarais, médium du Massif Central, médium en Auvergne-Rhône-Alpes, médium dans les Cévennes, voyant à les Boutières, médium en Bas-Vivarais, médium en Haut-Vivarais, voyant de la Vallée de la Drôme, médium du Tricastin, médium en Drôme Provençale, voyant du Forez, voyant du Lyonnais, médium aux Terres Froides, médium du Vercors, médium dans le Valentinois, voyant du Livradois, médium du Livradois-Forez, voyant à le Puy-en-Velay, voyance à Clermont-Ferrand, voyance à Issoire, voyance à Saint-Étienne, voyance à Privas, voyance à Lyon, voyance à Valence, voyance à Grenoble, voyance à Montélimar, voyance à Aubenas, voyance à Largentière, voyance à Crest, voyance à Die, voyance à Romans, voyance à Vienne, voyance à Saint-Chamond, voyance dans le Dauphiné, voyance en Dauphiné-Vivarais, voyance à Annonay, voyance à Tournon-sur-Rhône, voyance à Nyons, voyance à Bourg-de-Péage, voyance à Romans-sur-Isère, voyance à Tain-l’Hermitage, voyance à Belleville, voyance à Villefranche-sur-Saône, voyance à l’Arbresle, voyance à Neuville-sur-Saône, voyance à Rillieux-la-Pape, voyance à Décines-Charpieu, voyance à Meyzieu, voyance à Bron, voyance à Saint-Priest, voyance à Irigny, voyance à Grigny, voyance à Givors, voyance à Brignais, voyance à Oullins, voyance à Roanne, voyance à Mably, voyance à Montbrison, voyance à Feurs, voyance à Veauche, voyance à Firminy, voyance à Yssingeaux, voyance à Brioude, voyance à Riom, voyance à Thiers, voyance à Ambert, voyance à Châtelguyon, voyance à Cournon-d’Auvergne, voyance à Chamalières, voyance à Beaumont, voyance à Aubière, voyance à Gerzat, voyance à Roussillon, voyance à le Péage-de-Roussillon, voyance à Villefontaine, voyance à Bourgoin-Jallieu, voyance à la Tour-du-Pin, voyance à Rives, voyance à Voiron, voyance à Tullins, voyance à Moirans, voyance à Saint-Marcellin, voyance à Voreppe, voyance à Meylan, voyance à Sassenage, voyance à Fontaine, voyance à Echirolles, voyance à Eybens, voyance à Saint-Martin-d’Hères