Médium avec + de 10 ans d’expérience, 
 flashs et cartes, Belline, Tarot Mythique, Grand Etteilla

Sur Vénus – Partie 2

Sur Vénus (Partie 2)

https://www.hubertherrick.com/sur-venus-partie-1/

https://www.hubertherrick.com/sur-venus-partie-3-message-d-asmira-de-venus/

Publié le 10 Février 2019 par Aurélia LEDOUX

Message d’Asmira de Vénus 

Le contact nouveau qui se dessine ce soir, est offert gracieusement par mon ami Hubert Herrick, qui a eu la bonté de me livrer ce message très net dans son intégralité.

Le message est retranscrit ici aussi fidèlement que possible.

Il a été obtenu à partir de plusieurs images de notre belle planète sœur, et bien sûr grâce au talent très précieux d’Hubert pour faire jaillir ce lien nouveau.

Le lien est pur, net, franc, il s’en dégage une grande impression de joie, d’assurance, mêlée d’une paix agréable. L’être qui parle manifeste une grande patience, une prévenance de chaque instant, il se montre affable et empli de courtoisie.

Bonsoir mes amis, je suis Asmira de Vénus. Je suis très heureux d’entrer en contact avec vous. Tu as répondu à mes attentes en parvenant à retranscrire nos messages avec netteté. Nous sommes très heureux du travail que vous faites ici bas. Nous allons répondre à vos questions maintenant. Nous souhaitons entretenir des relations stables et durables avec chacun d’entre vous. Dans les mois à venir, vous allez vous installer de plus en plus dans des émotions d’amour et de sagesse.

Vous pouvez nous interroger sur ce que vous souhaitez savoir.

Nous pouvons vous assurer que le nombre de messages émanant de nous vont se multiplier dans les semaines et les mois à venir.

Nous voulons remercier les très nombreux lecteurs dans leur démarche d’ouverture de l’esprit et du cœur. Qui sème en son cœur les graines de l’espoir et de l’amour au quotidien, en récolte la joie et la sagesse.

Ce sont des temps nouveaux emplis d’espoir qui se profilent pour l’avenir de la Terre.

Je suis maintenant prêt pour entendre vos questions.

Si l’on effectuait un voyage de découverte sur Vénus et que l’on s’y promenait, quel paysage verrait-on se déployer devant nos yeux ?

En apparence, les paysages seraient désolés. En apparence seulement. Les conditions de vie ressemblent beaucoup à celles de la Terre. Nous appartenons à une réalité plus fluide et donc plus éthérée.

Nos vibrations sont comparables à celles de la lumière pure. Nous sommes pleinement spirituels.

Au cours de leurs différents stades d’évolution, les nombreuses civilisations peuplant le Cosmos peuvent choisir la forme d’apparence qui leur convient le mieux. Cette forme peut être plus ou moins physique, plus ou moins matérielle, jusqu’au stade pleinement subtil.

Existe t-il des formes de vie qui ont réussi à survivre au niveau de la troisième dimension matérielle de Vénus, des extrêmophiles ? Quelles sont les conditions météorologiques qui siègent à la surface de la planète ?

La pression est de 4 kilopascals et la température peut atteindre les 120 degrés. Comme formes de vie, il n’y a rien de ce que vous pouvez connaître sur Terre. Les formes de vie peuplent seulement 1 à 2 % de la planète. Elles sont très différentes de ce dont vous avez l’habitude. Il est prévu que Vénus soit terraformée dans un temps assez proche. Nous avons décidé d’interdire l’atterrissage des futures missions terrestres et notamment des sondes spatiales pour y préserver les formes de vie dans leur écrin originel. Cette étape permettra de préparer le futur ensemencement de la planète.

Il y aura désormais la cohabitation de deux plans de vie.

Quelles formes de vie se trouvent actuellement sur Vénus ? Des bactéries, des végétaux, des coraux, ou peut-être des variétés d’algues très résistantes ?

Ce sont des formes de vie proches de celles des bactéries des pierres qui possèdent un métabolisme particulier. Elles tirent leur subsistance directement de la pierre, des minéraux. (Sur votre Terre des grottes ont été découvertes avec des bactéries présentes à l’intérieur de la pierre. C’est très proche de cela, ici, sur Vénus.)

Existe-il des formes de vie végétales, avec des tiges, des parties aériennes visibles ?

Non, il n’existe pas de formes de vie aériennes. Leur retour est prévu, comme l’est la terraformation de l’ensemble du système solaire qui a été décidé par les hautes instances galactiques. Celle-ci a d’ailleurs déjà été réalisée à des endroits insoupçonnables. L’accès de l’humanité par voyage stellaire sera possible à l’ensemble du système solaire et bien au-delà.

Les paysages de Vénus peuvent-ils ressembler à des déserts, tels que ceux que l’on trouve sur Terre ? Comment se comporte son atmosphère, quelle peut être l’apparence du ciel ? Existe t-il des régions polaires très froides, et équatoriales, bien plus chaudes ?

Le ciel est assez tourmenté, les vents y soufflent de 140 à 280 kilomètres/heure. Le ciel présente un aspect blanc, gris, verdâtre, parfois bleu ou mauve. Les contrastes thermiques sont assez élevés. (Il a parlé de températures entre 45 et 120 degrés, il s’agit de celles des masses d’air, telles que je les aies perçues) Cette planète est facilement terraformable.

Il existe moins de contrastes thermiques, car l’atmosphère circule bien davantage. Il y a un brassage permanent. Ce brassage très puissant de l’atmosphère créée moins d’écarts de température que sur Terre. Au sol, les matières sont plutôt très claires, du coup elles emmagasinent moins la chaleur du soleil (comme c’est le cas sur les sols neigeux ou glacés sur la Terre), ce qui fait que la chaleur est renvoyée dans la haute atmosphère.

Il y a des mouvements de brassages à au moins trois niveaux distincts de l’atmosphère, dans les 8 premiers kilomètres, puis dans les 12 à 15 suivants, et ensuite jusqu’à la fin de la haute atmosphère.

Entre quels extrêmes oscillent les températures de Vénus ?

La température se situe entre 45 et 120 degrés. Les températures au sol sont entre moins 10 la nuit dans les zones pseudo-polaires (les pôles météorologiques se déplacent quelque peu, ne sont pas stables) et jusqu’à 55 degrés parfois, mais plus souvent des températures voisines de celles qu’il y a sur Terre dans ses régions habitables.

La zone la plus fraîche est légèrement fluctuante, elle ne se tient pas sur les pôles, comme sur Terre, mais se déplace constamment à la surface de la planète. Toutefois, la zone où la température est la plus chaude est bien située à l’équateur.

Vénus possède t-elle une zone interne avec des pôles creux, magnétiques, qui permettent notamment aux habitants de voyager à l’intérieur de ce monde, ainsi que cela a déjà été décrit dans plusieurs ouvrages ?

Nous pouvons créer des vortex là où nous le désirons sur toute sa surface. ( Ils rient ) La plupart des planétoïdes ont des pôles comme vous le savez. Le magnétisme de notre monde est cependant plus faible que le vôtre. Nous devons d’ailleurs renforcer ce magnétisme dans un avenir proche, pour créer une atmosphère plus compatible avec la vie. C’est ce qui est prévu.

Existait-il autrefois une vie matérielle comme sur Terre, qui se serait éteinte ? Peut-on donc dire que la vie présente sur la troisième dimension de Vénus, s’est effacée, et a migré progressivement au stade existentiel suivant, plus éthéré, la sixième dimension ? La civilisation de lumière qui s’y trouve est-elle semblable à ce qu’ont écrit Omnec Onec et Georges Adamski dans leurs textes ?

Il existe un fond de vérité dans les messages déjà donnés. Cela a été exagéré, transformé, mais il existe d’importantes bribes de vérité. Les habitants de Vénus ont cependant toujours été immatériels.

L’intérieur de Vénus est-il habité par des Êtres de Lumière, les êtres les plus purs chargés de protéger la planète, tel qu’il en est sur Terre au Royaume d’Agartha ?

Le contact se coupe. Le Vénusien est parti. Cela est bien indépendant de leur volonté et lié à une mauvaise connexion.

J’ajouterai qu’ils ont bien senti que c’était à regrets de part et d’autre, mais les conditions n’étaient plus favorables et le désir de recommencer est fort, de manière tout à fait réciproque.

L’explication d’Hubert : tout comme parfois les communications radios sont perturbées par les vents solaires, parmi de nombreuses autres causes, les connexions spirituelles peuvent elles aussi êtres affectées par une sorte de «météorologie» qui les perturbe. Je viens d’avoir une confirmation par plusieurs canaux différent d’informations que les Êtres évolués de l’Univers utilisent une sorte d’Internet cosmique (qui n’a rien à voir avec le notre, car celui là est naturel), et ce Web Cosmique relie les planètes et les êtres conscients qui y vivent, entre eux, leur permettant de communiquer mais aussi de voyager transdimensionnellement. Cependant il peut arriver que des facteurs perturbateurs viennent temporairement compromettre les connexions non essentielles.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé

  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu

  • que vous fassiez référence au site suivant : https://www.hubertherrick.com/