Médium avec + de 10 ans d’expérience, 
 flashs et cartes, Belline, Tarot Mythique, Grand Etteilla

Une approche intuitive du chamanisme

UNE APPROCHE INTUITIVE DU CHAMANISME

à l’intention des personnes qui aiment la Nature

et recherchent les expériences directes

Le néo-chamanisme, chamanisme urbain des temps modernes, est une activité «à la mode» qui fleurit sur les étals des «marchands du nouvel âge», sans label bio garanti. L’intention des audiences qui se précipitent dans un louable effort de Retour aux Sources vers ces pratiques ne leur garantit hélas pas les résultats qu’ils espèrent, quand eux sont démunis de la sensibilité requise, et que les opportunistes qui veulent capter cette audience misent plutôt sur leur ego, des formules plus ou moins marketing et des contenus très théoriques (trop)… La déclaration d’intention écrite ne suffit pas !

Dans les sociétés primordiales, tribales, le chaman accédait à ce rang après avoir vécu dans la quasi-majorité des cas des épreuves de vie non choisies, souvent très dures, aux frontières de la mort physique définitive. Des confrontations avec des animaux sauvages, des maladies graves ou des épreuves de vie majeures façonnaient ainsi la personnalité très particulière des chamans, qui sont capables d’approcher le monde selon plusieurs modes simultanés très différents. Ils perçoivent le monde comme l’homme moderne le perçoit, mais aussi comme un enfant le percevrait, ou un animal, mais également sur le plan symbolique et onirique, et encore par ailleurs au niveau de l’Invisible. Le chaman vit et ressent le monde sur plusieurs niveaux simultanément, et ne se perd dans aucun. Il passe de l’un à l’autre à volonté et ne permanence. Il y a plus…

Le citadin peut être très sincère dans sa démarche, mais comme les gens du monde moderne, il a le cerveau encombré de stress, de croyances, de confusion, de blocages et de conditionnements égotiques ou intellectuels qui lui compliquent la tache. Sauf si il décide de tout déposer au pied de l’arbre et de laisser la Nature agir…

La démarche ne peut pas s’apprendre dans des livres ou au cours de stages, même si cela vaut mieux que rien et peut bien sûr aider certaines personnes, être un sympathique démarrage, une petite préparation, une petite mise en jambe. Je ne pense pas que ce soit là que se vivront les grandes expériences.

Il y a plus d’un quart de siècle j’ai lu quelques ouvrages – théoriques – sur la question, sans jamais à l’époque avoir parcouru les rivages d’expériences décrits et proposés.

L’initiation ne peut pas venir par la tête.

Elle vient par le cœur et le corps…

Je me souviens avoir longtemps dit «Dommage qu’on ne fournisse pas le mode d’emploi». «Mais comment ça marche, c’est où l’interrupteur ?» «On la fait comment, la mise en route ?» Comme si il s’agissait de régler un récepteur satellite pour accéder à des réalités différentes. Mais justement cela ne fonctionne pas ainsi. Le mental ne peut pas nous guider vers ce Retour aux Sources. Mais la Vie peut le faire. A notre place. Parce que l’ego n’est pas du genre à laisser faire, à se laisser faire. Mais si il est débordé, alors une autre ouverture apparaît. Une fenêtre se perce dans le mur infranchissable…

Les chemins de vie des personnes qui mêlent la détermination constante de leur être à accéder à l’Authentique, à des épreuves de Vie qu’ils n’ont pas choisies, peut les amener à CONNAÎTRE ce qu’ils ont tant cherché, mais pas encore trouvé jusqu’ici. Vous savez, ce genre d’épreuves qui peut mettre une personne à terre, mettre son ego en déroute, en défaite, mais ouvrir son cœur et son âme jusqu’au tréfonds. Pratiquement tous les chamans ont vécu de telles choses. C’est ainsi que l’on fait la différence entre «les vrais» et les autres. Et là, il n’y a pas photo…

Il faut poser son cœur contre l’arbre, et l’offrir à l’arbre sans condition. Lui dire, «Je suis un être vivant comme toi, et je mêle mon énergie vitale à la tienne. Je te donne tout ce que je suis, mes joies et mes peines, ma force et mes faiblesses. Nous faisons un échange gagnant-gagnant. Aidons-nous l’un l’autre. Échangeons nos peines et échangeons nos bonnes énergies.» Puis on se tait, et le Reste de notre Âme continue dans son langage silencieux l’impulsion première de notre ouverture inconditionnelle…

C’est alors que Quelque Chose qui nous dépasse totalement se produit.

Et cela ne se lit pas dans les livres. Ne se voit pas en stage. Ou sur une vidéo Youtube, aussi bien faite soit-elle.

Tout cela se passe à l’Intérieur, sans mots ni pensées ni langage ni théories ni méthodes.

Là aussi, la «méthode» est simple : c’est qu’il n’y a PAS de méthode…

La Nature nous remet à l’endroit.

L’extérieur fusionne avec notre intériorité et l’élargit considérablement.

Les frontières sont abolies. Il s’opère une fusion.

L’arbre nous offre sa sensibilité, son système nerveux, sa vision, sa conscience, ses ressentis, et sa connexion avec tous les autres êtres de la forêt. Cela le dépasse et nous dépasse, car cela fait partie d’«un Petit Tout local» qui est lui-même relié à la Totalité planétaire et également au reste de l’Univers.

Hé oui.

A de tels nivaux, on comprendra aisément que l’ego, les croyances et les conditionnements n’ont plus leur place…

L’ego peut être sincère, mais il est souvent assurément bien trop restrictif et limitatif, conditionnant et rigide. L’ego est bon pour manipuler des concepts et des étiquettes. Mais il a le défaut de poser des filtres et des barrières. Il sépare trop, catégorise trop, divise trop. Son discours analytique met l’expérience sur «pause» et nous en prive. Nous prive de sa Vivance. On ne peut pas être «dedans» et analyser en même temps. (C’est d’ailleurs pour les mêmes raisons qu’il est impossible de théoriser d’abord et d’expérimenter ensuite. C’est l’inverse qui doit se passer. Pas très confortable pour l’ego tout cela, évidement…)

…Tandis que le ressenti intuitif et la Vivance directe nous immerge dans l’expérience totale, dans toute sa dynamique impétueuse et tourbillonnante, spontanée, profonde.

Les niveaux sont un bon millier de fois plus intenses et rapides, légers, pénétrants, complets.

L’impression laissée dans notre être est profonde et durable. Cela n’a strictement rien à voir avec ce que l’on peut vivre au quotidien. L’intensité et la qualité des expériences vécues sont incomparables, sans commune mesure. Aucun livre ne peut traduire cela, même bien écrit.

C’est ainsi que l’on comprend alors des phrases telles que : «La lanterne de la Connaissance est une lanterne qui n’éclaire que celui qui la porte». Les expériences que j’essaye de décrire et de rendre accessibles au plus grand nombre ne se livrent qu’aux personnes qui d’une manière ou d’une autre passeront par le même parcours «initiatique», dans le sens non pas d’une mouvance, mais d’un chemin de vie tout personne et individuel.

On peut largement dire qu’il n’y a PAS besoin d’un prétendu «maître» pour devenir chaman – même si bien sûr être guidé par un AUTHENTIQUE chaman peut être intéressant.

La Nature ne demande qu’à être Notre Guide !

La Nature est déjà équipée pour Cela !

Notre cœur est équipé pour Cela !

Les Arbres sont équipés pour Cela !

Tout Ce Qui Vit, Tout Ce Qui Est, ont été conçus pour être reliés, partager, fusionner quelques instants, partager, échanger…

La Vraie Vie n’est pas un département d’étude spécialisé sur la micro-plaquette de verre d’un microscope dans un laboratoire. La Vraie Vie c’est TOUT DANS TOUT. Et ce Tout n’est pas accessible autrement que par l’Expérience Vécue de la Totalité, par la vue, l’ouïe, le toucher, l’être, le cœur, l’âme, dans les conduits énergétiques du corps…

Je voudrais vous inviter à lire le texte très intéressant de Aurélia Ledoux sur le film Avatar, un article que l’on peut relier à celui-ci et à mon autre article sur mes expériences avec les arbres.

Je vais laisser cet article ouvert pour y rajouter au fil du temps les contributions des personnes qui viendront prolonger ce partage, dans le plus grand intérêt et profit de toutes et tous.

Comme disent les anglais : «enjoy it»…

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

CONTRIBUTIONS (à venir)