Médium avec + de 10 ans d’expérience, 
 flashs et cartes, Belline, Tarot Mythique, Grand Etteilla

Vision à distance, photons d’esprit, médiumnité psionique, perception extrasensorielle : plus loin avec Hubert Herrick, médium

– Bonjour Hubert, je suis contente de vous retrouver pour reprendre là où nous en étions restés la dernière fois et tenter d’approfondir en faisant à peu près le tour de ce domaine qui vous passionne, la voyance et tout ce à quoi peut amener l’éveil des facultés parapsychiques (ou métapsychiques ) des personnes.

– Toujours avec plaisir…

– Lorsque nous nous sommes quittés, j’ai réalisé que nous avions à peine effleuré la richesse et la complexité du sujet des facultés paranormales des êtres humains.

– C’est vrai.

– Alors il y a l’empathie , l’hypersensibilité , le psionique , les ressentis et pressentiments , la télépathie , le vibratoire que vous appelez aussi « toucher oscillatoire interne »… C’est étonnant ces derniers mots…

– Je comprends que cela puisse surprendre. Il y a un mot plus commun et à la mode à notre époque, où l’on dit que tout est «vibratoire». Mais il est un peu moins précis. L’expression n’est pas de moi mais a été forgée par Seth que la célèbre channel américaine Jane Roberts a canalisé autrefois.

– Channel ? Un canal donc, une autre forme de médiumnité .

– Oui. C’est voisin de la télépathie mais en plus profond. On parle aussi de « médium animé » par incorporation partielle, avec une transe plus ou moins profonde. J’ai moi-même pratiqué cela dans les années 90 à titre expérimental personnel, mais jamais en transe profonde. J’étais parfaitement conscient de tout ce qui se passait. Certaines fois je me concentrais sur la formulation linguistique des pensées brutes (sans mots) que je recevais, et d’autres fois j’étais pleinement à même de participer à une réelle conversation avec l’entité que je canalisais.

– Cela doit être une expérience étonnante et passionnante !

– Oui, parce que l’on sent couler en soi l’essence purement énergétique d’une personnalité très distincte et différente de la sienne mais profondément douce et bienveillante, dans les cas qui m’ont concerné, avec un échange d’égal à égal, même si les entités qui me parlaient me paraissaient d’une bien plus haute évolution que la mienne et celle qui est habituelle, standard, sur la Terre.

– Je comprends. Revenons un instant à l’aspect vibratoire.

– Oui. Seth préfère le terme oscillatoire. Après de nombreuses lectures et relectures de son enseignement, afin de m’en imprégner, d’y réfléchir, d’essayer de me l’approprier de manière pratique, j’ai compris que la psyché humaine était dotée d’autres sens non-physiques qui pouvaient élargir ses moyens perceptifs dans le temps et dans l’espace. L’aspect d’oscillation fait tout de suite penser à l’oscillateur d’un émetteur-récepteur. Comme une radio, ou même un radar, capable d’écouter et de sonder avec une portée plus grande et plus précise, dans d’autres domaines de la réalité. A des niveaux énergétiques mais pas forcément matérialisés, pas encore. Ou même dans des domaines immatériels.

– Un peu comme le monde des idées de Platon où les pensées naissent et précèdent les formes…

– Ho, oui, merci, c’est une belle comparaison pour amener les gens à saisir ce dont il s’agit. Même si c’est un peu philosophique…

– …et spirituel aussi, en même temps…

– …De toute façon, tout se rejoint au bout du compte. Il n’y a pas de divisions, c’est l’humain qui les créé en multipliant certaines étiquettes inutilement, ce qui perturbe la perception d’ensemble qui donne pourtant une perspective beaucoup plus claire et cohérente des choses.

– Je suis d’accord. Alors donc… vous parlez d’un toucher, qui oscille… ? De prime abord cela semble surprenant.

– Pour bien comprendre il faut procéder par paliers. En fait il est déjà arrivé à beaucoup de personnes dans des situations quotidiennes banales d’utiliser déjà un peu ce sens non-physique. Qui n’a pas entendu quelqu’un dire «Holala celui-là il a de mauvaises vibrations», ou encore «il y avait une mauvaise ambiance au boulot ce matin», et parfois sans même que personne ne se parle dans un service, tout un chacun étant absorbé dans son travail. Pourtant, quelque de chose de non visible mais de très «palpable» semble «flotter dans l’air» et atteindre les personnes présentes.

– Oui c’est vrai. Et cela m’est déjà arrivé plusieurs fois, en plus…

– Il y a une sensation un peu confuse et floue, quoique indéniable, et cela vient du fait que l’expérience est vécue dans le monde physique ordinaire mais avec des sens non-physiques. Lorsqu’on n’est pas habitué et pas versé dans les explications scientifiques, on mélange un peu tout, on globalise, alors les mécanismes en jeu ne sont pas compris. Pour bien comprendre il faut imaginer cette même faculté, le toucher oscillatoire interne , se mettant en œuvre dans un domaine non-physique. Ou non encore physique, mais en train de le devenir, physique. En quelque sorte c’est comme si un médium se connectait à la vibration d’une graine et pouvait déjà percevoir l’arbre qu’elle allait devenir dans le futur.

– Ha oui ! Expliqué comme cela, c’est beaucoup plus clair…

– …même si j’ai un peu exagéré le trait pour rendre l’idée plus facilement compréhensible…

– …ce qui explique comment certains médiums peuvent avoir des visions prophétiques avant même qu’elles ne soient réalisées.

– Voilà.

– C’est donc un voyage dans le temps et dans l’espace. Même plusieurs espaces différents, pourrait-on dire.

– Oui. C’est un sujet complexe mais ici je peux donner quelques tout petits indices. L’expression habituelle «espace-temps» amène beaucoup de distorsions et empêche la compréhension réelle des mécanismes en jeu. C’est une voie sans issue. Mes travaux vont dans une toute autre direction. J’espère pouvoir les publier un jour. D’ici là je perfectionne mon étude et mes recherches. Je pense qu’il me faudra encore entre une et deux années de travail pour tout boucler.

– J’espère que vous y arriverez.

– Moi aussi. Cela devrait intéresser du monde, même si au départ il y aura un peu de réticence bien compréhensible…

– Revenons à quelque chose de plus classique à présent, mais qui ne sera pas inutile. Il y a des personnes qui se perdent un peu avec tous ces termes : channeling , canalisation, télépathie, clairaudience , clairentendant . Pouvez-vous nous expliquer cela plus clairement ?

– Ce n’est pas si compliqué. Le channeling, qui signifie canalisation, en français, consiste, comme dans un tuyau où coulerait de l’eau, à laisser entrer dans une fraction raisonnable de son être – j’insiste sur raisonnable – une fraction également raisonnable de l’essence énergétique d’une personnalité très distincte et différente de la sienne. Cela se fait progressivement, graduellement, en douceur. C’est comme pour le co-pilotage d’un avion, en double commande. L’avantage est qu’il n’y a pas de perte de signal psychique, pas de distorsions. La connexion est intense et en plus de l’échange d’information à travers le langage articulé, il va s’ajouter les ressentis de toutes sortes, le prolongement des sens oscillatoires dont j’ai déjà parlé.

– D’accord.

– La télépathie est plus simple à comprendre : les pensées sont captées, un peu à l’image d’une brève émission radio.

– Oui. Est-ce différent de la clairaudience ?

– Un peu oui. Mais pour expliquer la clairaudience il faut d’abord expliquer l’audition physique ordinaire. Sur Terre l’agitation de l’air (ou de l’eau) provoque certains sons que de petites pièces mécaniques de l’oreille humaine transforment en impulsions électriques et chimiques, électrochimiques. De là, ces signaux électriques sont amenés au cerveau, qui ensuite les retraduit pour notre être spirituel non-physique. Le cerveau N’EST PAS à l’origine de la conscience, ni physique, ni spirituelle, mais il est entre les deux, entre le physique et le spirituel, au milieu, et il fait le lien.

– D’accord.

– …En dehors du corps humain physique il existe en quelque sorte son double mais qui est lui purement spirituel. C’est à ce niveau que se situe la clairaudience . Les êtres défunts (désincarnés) sont clairvoyants et clairaudients . Ils perçoivent avec leurs sens non-physiques ce qu’ils percevaient autrefois sur Terre depuis leur corps. Mais d’une manière un peu différente. Ces perceptions et les échanges qui leurs sont associés peuvent avoir lieu entre êtres incarnés ET non incarnés. C’est aussi simple que cela.

– Mais ce n’est pas de la télépathie.

– Non. C’est ce que l’on pourrait appeler de l’extrasensorialité. En dehors des sens physiques, mais parfaitement équivalents. Simplement transposé au niveau spirituel. Vous connaissez très certainement cette phrase «nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience physique» ?

– Oui !

– Nous y sommes déjà. Simplement, les gens qui ont conscience de leurs sens spirituels apprennent peu à peu à les maîtriser, à les utiliser de manière de plus en plus fine…

– C’est une question d’entraînement donc ?

– Comme en de très nombreux autres domaines sur Terre.

– C’est vrai… Je voudrais aborder des notions que nous avons laissé de côté jusqu’ici, mais avec lesquelles nous avons attiré nos lecteurs et lectrices jusqu’ici. Les photons d’esprit , et la médiumnité psionique .

– Oui ! Cela tombe bien, je cherchais le moyen d’amener ces notions dans mes explications.

– Il suffit de demander…

– Pour la part des recherches en cours accessibles au niveau du grand public, il a été découvert lors d’expériences de vision à distance menées sur Terre par certains types de personnels, dans des endroits particuliers à l’accès très restreint et réglementé, que ces « visiteurs à distance » laissaient des traces involontaires mais bien réelles de leur passage non désiré sur les endroits visités.

– Ah ? Expliquez-nous.

– Ces visiteurs à distance, sortant de leur corps, en projection d’esprit donc (une fraction de leur esprit), laissaient pendant le temps de leur visite en des endroits interdits au commun des vivants des «photons d’esprit». C’est à dire des grains de lumière assez comparables à ceux qu’émet par exemple notre cher Soleil, quoi que d’une nature légèrement différente. De purs photons spirituels. Ces visiteurs ont ainsi involontairement trahi leur présence ! C’est à partir de ces premières constations inattendues qu’un nouveau pan de la science est en train de s’organiser, qui pourra amener dans un temps assez proche je pense à une nouvelle science para-physique de la spiritualité. Des êtres décédés ont déjà indiqué cette tendance à quelques uns de leurs proches (toujours incarnés, médiums donc) qui ont relayé leurs messages selon différentes voies médiumniques. Je pense, si tout se passe bien, que nous pourrions avoir de grandes avancées entre 5 et 10 ans. Peut-être même moins si tout se passe comme cela le devrait…

– C’est assez excitant.

– L’humanité devrait faire de grands progrès si ces nouvelles notions sont utilisées avec sagesse.

– Souhaitons-le !

– Je suis relativement confiant. Avec prudence et réserve, mais moyennement confiant, sur un fond d’optimisme.

– Et la médiumnité psionique, alors, qu’en est-il ?

– Cette néo-science va faire l’inventaire de nouvelles particules élémentaires, comparables à celles que l’on trouve au niveau de la matière primordiale. Mais transposé au domaine para-physique. Des particules d’esprit en quelque sorte, et leurs différentes déclinaisons, selon les sens oscillatoires concernés : para-vue, para-ouïe, para-toucher, etc. On parle de parapsychologie mais aussi de phénomènes PSI , et ce mot « psi » suggère déjà en soi l’existence de telles particules d’esprit, ou encore «psioniques». Pour le moment la science officielle nous confisque l’autorisation de savoir. Mais je peux vous garantir que cette limite va bientôt tomber. Nous avons tous les sens oscillatoires voulus, déjà existants, simplement endormis au fond de nous, pour parvenir à comprendre ce qu’il en est. Il reste à étudier les mécanismes qui entrent en jeu. C’est tout…

– C’est fascinant ! Mais… toutes ces perceptions nouvelles… cela doit rendre plus sensible, particulièrement hypersensible même…

– Oui. Hypersensible et empathique. L’empathie, c’est une sensibilité qui permet de ressentir soi-même ce que ressent l’autre. C’est ainsi que l’on parle d’ailleurs déjà de médium empathique ou médium hypersensible . Autrefois on utilisait plutôt le mot « extralucide », mais c’est finalement la même chose. Ce ne sont que des synonymes.

– Tout à fait. A vous écouter, il semble bien qu’il y a donc un océan d’informations de toutes natures tout autour de nous. Mais les gens n’en ont pas conscience. Ils ne savent pas les capter, les accueillir, les décoder, les interpréter…

– Voilà. C’est là, partout, autour de nous, en permanence, mais peu de gens y ont accès. Pour le moment.

– Pour le moment… C’est marrant, parce que de prime abord, tous ces mots un peu mystérieux, comme prémonitions , précognition , rétrocognition , pressentiments, visions prémonitoires ou encore « lecture à distance », semblent nous mener vers un univers un peu incertain, occulte , confus. Mais une fois toutes vos explications données, on s’aperçoit au contraire que tout ne demande qu’à s’éclairer…

– Oui ! Comme je l’ai dit dans ma présentation, il faut enlever toute la poussière des siècles et millénaires passés pour renouveler cette discipline médiumnique et toutes ses variantes. Démystifier tout ce qui doit l’être. Enlever les vieux clichés, les superstitions, les manières ridicules. Il est indispensable à présent d’étudier toute la part invisible du Réel, qui a été laissée de côté jusqu’ici, alors même pourtant qu’elle aussi régit la matière et l’énergie. L’Occulte devenant révélé ne pourra alors être étudié et enseigné correctement que lorsque la superstition et les rituels désuets seront définitivement bannis pour faire naître une vraie nouvelle science.

– Et vous êtes confiant pour la venue prochaine de cette nouvelle étape… ?

– Oui, selon moi il s’agit du nouveau défi du véritable Renouvellement du Genre Humain, en Union avec la Nature, la Terre et toutes les formes de vie communicantes qui sont à côté de nous.

– Ha oui, les animaux ! Encore un sujet passionnant sur lequel il y aurait certainement matière à échanger.

– Hé bien, vous savez où me trouver…

– Exactement. Merci pour cette interview.


Aller plus loin selon une autre approche ?

https://www.hubertherrick.com/quels-types-empathes-etes-vous/


Attention ces textes sont protégés. Toute utilisation violant le copyright entraînera des poursuites !

Le Guide la voyance CAPA
vous recommande
http://www.guide-voyance-capa.com